Guide : tout apprendre sur le freelance informatique

 

 

 

Le freelance est un professionnel indépendant qui travaille pour des entreprises en fonction de ses compétences et de son expérience. En tant que freelance, vous pouvez prendre en charge des missions variées, allant de la prospection téléphonique à la gestion de carnet de commande, en passant par des missions de service client et plus encore. Pour réussir dans votre activité freelance, vous devrez être capable de bien gérer votre temps et de respecter les délais afin d’améliorer votre notoriété et de satisfaire au mieux vos clients. Il est important de prendre en compte non seulement le temps nécessaire pour effectuer la mission, mais aussi votre taux horaire pour évaluer le coût d’une mission freelance. Enfin, vous devrez veiller à maintenir un bon niveau de qualité dans votre travail pour satisfaire au mieux les clients et de créer une réputation solide et durable.

Si vous êtes un freelance informatique, vous savez à quel point il peut être difficile de réussir dans ce domaine. Apprendre les bases, trouver des clients et réussir à gérer le stress qui accompagne le freelance informatique est un défi à relever. Dans ce guide, nous allons vous donner des conseils pour vous aider à réussir dans le freelance informatique et à bien gérer votre entreprise en ligne.

 

Existe-t-il une association de freelances en informatique ?

Oui, la Communauté de freelances est une association nationale qui a pour mission de promouvoir et d’encourager le freelance. Elle offre aux membres des services variés, tels que l’accès à un réseau d’experts freelance partageant les mêmes valeurs, des informations sur les marchés freelance et l’accès à des outils de travail innovants. La Communauté de freelances met en contact ses membres avec des entreprises susceptibles d’embaucher des freelanceurs expérimentés. Quelques profils disponibles sur Freelance Informatique sont l’administrateur système, le développeur web et mobile, le spécialiste en matière de référencement et d’optimisation (SEO) et bien plus encore. De plus, vous pouvez trouver des freelanceurs spécialisés dans la conception graphique et UX/UI. La Communauté de freelances est un excellent point de départ pour les professionnels freelance qui souhaitent étendre leur réseau et faire connaître leurs compétences.

 

Assurance pour freelance : quelles obligations et combien ça coûte ?

Obligations

L’assurance responsabilité civile professionnelle freelance n’est pas obligatoire, mais elle est fortement recommandée. Elle protégera le freelance en cas de demande judiciaire à son encontre et couvrira les dommages matériels et immatériels causés à ses clients ou partenaires. En effet, les freelanceurs sont soumis aux mêmes lois que les autres prestataires de services et peuvent être poursuivis en justice en cas de manquement à leurs obligations.

 

Coût

L’assurance responsabilité civile professionnelle freelance varie selon le type de contrat et les éléments couverts par l’assureur. En général, le coût annuel pour une assurance freelance est compris entre 500 et 1000€. Il est important de prendre le temps de comparer les offres et de bien comprendre ce qui est couvert avant de souscrire un contrat d’assurance freelance.

 

Pourquoi passer par une plateforme freelance ?

  • c’est un excellent moyen de trouver des clients freelance rapidement et facilement ;
  • vous êtes facilement trouvable en ligne et votre profil est consultable sur plusieurs supports, ce qui rassure les prospects sur votre professionnalisme et votre implication dans votre activité freelance ;
  • certaines d’entre elles permettent même aux freelanceurs de monter un portfolio pour leur présenter leurs compétences et leur expérience ;
  • elles vous permettent de trouver des missions variées, allant de la prospection téléphonique à la gestion de carnet de commande, en passant par des missions à domicile ;
  • elles vous permettent aussi de trouver des partenaires pouvant vous aider à améliorer votre productivité et vos compétences ;
  • vous bénéficiez de tarifs freelances et d’une sécurité juridique qui ne sont pas toujours disponibles en freelance indépendant.

Plateformes freelances : les grands principes de fonctionnement

En général, les plateformes freelances se divisent en deux grandes catégories :

  • l’appel d’offres : une entreprise diffuse une offre de missions à laquelle postulent des freelanceurs puis sélectionne le candidat le plus approprié ;
  • le contact direct : un freelanceur contacte directement une entreprise et lui propose ses services.

 

Les plateformes freelance permettent aux freelanceurs de trouver des clients réguliers pour une mission freelance de longue durée, sans avoir à chercher constamment de nouvelles missions freelance. Les plateformes freelance sont aussi une excellente solution pour les entreprises qui souhaitent trouver rapidement des freelanceurs expérimentés. En effet, les plateformes freelance mettent en relation directe freelanceurs et entreprises, et peuvent proposer des missions freelance dans un large éventail de domaines et de spécialités. Enfin, les plateformes freelance offrent souvent des tarifs freelance attractifs et la possibilité de payer en ligne, ce qui rend le travail freelance plus sûr et plus pratique.

 

Mise en relation entre freelances et entreprises

Il existe deux principaux types de mise en relation freelance :

  • l’un est actif : le freelance répond à des offres freelance diffusées par les entreprises. Cela signifie que le freelance doit chercher des offres freelance et y postuler afin de bénéficier d’une mission freelance intéressante ;
  • l’autre est passif : l’entreprise pioche parmi des profils freelance ou des listes de services freelance pour trouver le freelanceur idéal. Cette méthode est plus facile et moins chronophage pour l’entreprise, mais elle peut prendre du temps au freelance avant de trouver une mission freelance intéressante.

Enfin, il existe des plateformes freelance qui combinent les deux types de mise en relation freelance pour le plus grand bénéfice des freelanceurs et des entreprises.

 

Le coût des plateformes freelance

Les tarifs freelances proposés par les plateformes freelances peuvent varier selon le type de services, mais en général, les plateformes freelances facturent un abonnement sans engagement à 9,90€ HT/mois avec 30 jours d’essai gratuit ou un abonnement pour un an à 4,95€ HT/mois. Il est donc important de bien comparer les tarifs avant de choisir sa plateforme. De plus, certaines plateformes offrent des services supplémentaires, comme l’accès à des formations freelance ou au coaching freelance, qui peuvent être inclus dans le prix de l’abonnement.

 

Découvrez les principaux syndicats des métiers de l’informatique

  • CINOV : la fédération regroupe 13 syndicats métier et plus de 3000 entreprises. Ses membres peuvent bénéficier d’un accompagnement juridique, salarial ou financier pour leur freelance ;
  • CNT : la confédération nationale du travail est un syndicat français de type anarcho syndicaliste et syndicaliste révolutionnaire. Elle propose aux freelanceurs des outils pour mieux négocier leur tarif freelance, de l’assurance freelance et des services d’accompagnement social ;
  • Munci : la Mutualité Nationale des Cadres Informatiques est une association professionnelle à but non lucratif qui défend les intérêts des freelanceurs informaticiens et leur offre un soutien juridique, financier et social ;
  • Specis : le Syndicat des Professionnels Informatiques et des Spécialistes est une organisation nationale qui défend les freelanceurs informaticiens, veille à la qualité de leur travail et offre un soutien financier et social aux freelanceurs.

 

Les fédérations et associations dans le domaine informatique

Elles offrent aux freelanceurs une protection juridique et un soutien financier, en plus d’une aide pour trouver des missions freelances intéressantes. Ces organisations représentent donc un atout précieux pour les freelanceurs qui souhaitent se lancer dans le freelance ou développer leur carrière freelance. Parmi les principales fédérations et associations informatiques, on trouve : SYNTEC Informatique, l’Association professionnelle des informaticiens (MUNCI), ainsi que le Syndicat professionnel d’études, de conseil, d’ingénierie, d’informatique et de services (SPECIS). Grâce à ces fédérations freelances et associations freelances, les freelanceurs trouveront le soutien dont ils ont besoin pour se lancer ou développer leur activité freelance.

 

Alors, si vous vous posez la question « quelle est la fédération pour les freelance informatique ? » La réponse est claire : il existe plusieurs fédérations et associations freelance qui peuvent aider les freelanceurs.

 

Quel statut choisir pour se lancer en freelance ?

Lorsqu’on décide de se lancer en freelance, il est important de bien choisir son statut juridique. En effet, le freelanceur a le choix entre une entreprise individuelle et une société. Si vous optez pour la création d’une société, vous devrez alors choisir entre une SARL, une SAS ou une micro-entreprise. Chacun de ces statuts freelance présente des avantages et des inconvénients qu’il faut bien prendre en compte. Par exemple, la SARL est le statut freelance préféré des freelanceurs informatiques car elle offre une meilleure protection juridique et un régime fiscal plus avantageux que les autres statuts freelances. Il est donc important de bien étudier chaque statut freelance avant de se décider.

 

 

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Sommaire

ARTICLES RÉCENTS

Gentlemans-Shop est un magazine en ligne destiné aux hommes, qui traite du style de vie, de la mode et du sports.

Copyright © 2022 | Tous droits réservés.